Accusations et menaces

10/03/2011
Accusations et menaces

Jean-Pierre Fabre (photo), le président de l’ANC, a démenti toute implication de son parti dans l’élaboration du projet de loi sur les conditions d’exercice de la liberté de réunion et de manifestation sur la voie publique, adopté récemment en Conseil des ministres.
M. Fabre accuse Pascal Bodjona, le ministre de l’Administration territoriale, d’être un menteur quand il affirme que des représentants de l’ANC ont pris part à la rédaction du texte.
«L’ANC dénonce et condamne le caractère unilatéral et liberticide du projet de loi que le régime RPT s’apprête à faire passer et demande qu’il soit retiré », a déclaré le président de cette formation d’opposition qui a appelé à une grande marche jeudi prochain pour obtenir le retrait du projet.
Jean-Pierre Fabre s’est voulu menaçant : « Les conséquences du maintien seront considérables pour le régime en place. Il a intérêt à le retirer », a-t-il prévenu.
 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.

L'AIBA veut populariser la boxe au Togo

Sport

L’International boxing association (AIBA) a lancé vendredi l’année de la boxe en Afrique destinée à promouvoir cette discipline sur le continent.

Une justice en mouvement

Justice

Une étude réalisée par Afrobaromètre révèle que dans la plupart des pays africains, des obstacles majeurs entravent encore l'accès des citoyens à la justice.