Accusations et menaces

10/03/2011
Accusations et menaces

Jean-Pierre Fabre (photo), le président de l’ANC, a démenti toute implication de son parti dans l’élaboration du projet de loi sur les conditions d’exercice de la liberté de réunion et de manifestation sur la voie publique, adopté récemment en Conseil des ministres.
M. Fabre accuse Pascal Bodjona, le ministre de l’Administration territoriale, d’être un menteur quand il affirme que des représentants de l’ANC ont pris part à la rédaction du texte.
«L’ANC dénonce et condamne le caractère unilatéral et liberticide du projet de loi que le régime RPT s’apprête à faire passer et demande qu’il soit retiré », a déclaré le président de cette formation d’opposition qui a appelé à une grande marche jeudi prochain pour obtenir le retrait du projet.
Jean-Pierre Fabre s’est voulu menaçant : « Les conséquences du maintien seront considérables pour le régime en place. Il a intérêt à le retirer », a-t-il prévenu.
 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.