Activité normale à Lomé

11/04/2018
Activité normale à Lomé

Quelques pierres jetées sur la chaussée en guise de barricades

Quelques centaines d’opposants ont tenté de manifester mercredi à Lomé. Ils ont été dispersés sans incidents.

Tout rassemblement est interdit. Le ministère de l’Administration territoriale a signifié cette mesure à la coalition de l’opposition.

La liberté de manifester est un droit, mais il a été convenu pendant toute la durée du dialogue politique d’éviter les marches et autres meetings afin d’éviter les incidents.

Après avoir donné son accord formel, l’opposition est revenue sur sa parole.

Pouvoir et opposition négocient actuellement sur les bases d’une réforme institutionnelle et constitutionnelle dont le point d’achoppement est la limitation du mandat présidentiel. Tout le monde est d’accord sur le principe, mais l’opposition veut saisir cette opportunité pour empêcher le président Faure Gnassingbé de se représenter en 2020.

Certains opposants tentent de créer les ferments d’un climat d’insurrection pour s’en débarrasser dès à présent.

Et les tentatives de manifester procèdent de ce raisonnement.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tous mobilisés contre les changements climatiques

Environnement

La Semaine de la diplomatie climatique se déroule du 24 au 30 septembre avec de nombreuses conférences, débats, projection de films.

ACP-UE : début des négociations le 1er octobre

Coopération

Le Groupe central de négociation chargé de préparer les prochaines discussions avec l’UE pour parvenir à un accord post-Cotonou, s’est réuni dimanche à New-York.

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.