Adébléwo Kossi Olympio remis en liberté

28/08/2012
Adébléwo Kossi Olympio remis en liberté

Interpellé mardi en flagrant délit de trouble à l’ordre public, destruction de bien public, incitation à la violence, et voie de fait, le député Adébléwo Kossi Olympio a été remis en liberté dans la soirée, indique un communiqué de la gendarmerie.

Informé de la situation tout à fait inhabituelle, le directeur général de la gendarmerie a aussitôt saisi le parquet de Lomé qui à son tour a contacté le bureau de l’Assemblée nationale.

Le texte invite les responsables politiques à plus de civisme et de responsabilité afin de prévenir de tel incident.

Voici le communiqué du directeur de la gendarmerie

Ce mardi 28 août 2012 aux environs de 9 heures, agissant dans le cadre du maintien d’ordre public, un officier de la gendarmerie nationale, chef d’élément a interpellé un meneur en flagrant délit de trouble à l’ordre public, destruction de bien public, incitation à la violence, et voie de fait. Il a été conduit au service de recherche d’investigation de la gendarmerie nationale. Identifié, il s’est agit de l’honorable, Adébléwo Kossi Olympio. Informé de la situation le directeur général de la gendarmerie national a aussitôt saisi le parquet de Lomé qui a son tour a contacté le bureau de l’Assemblée nationale. A l’issue l’intéressé a été remis en liberté. Le Directeur général de la gendarmerie nationale invite les responsables politiques à plus de civisme et de responsabilité afin de prévenir de tel incident.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).