Adébléwo Kossi Olympio remis en liberté

28/08/2012
Adébléwo Kossi Olympio remis en liberté

Interpellé mardi en flagrant délit de trouble à l’ordre public, destruction de bien public, incitation à la violence, et voie de fait, le député Adébléwo Kossi Olympio a été remis en liberté dans la soirée, indique un communiqué de la gendarmerie.

Informé de la situation tout à fait inhabituelle, le directeur général de la gendarmerie a aussitôt saisi le parquet de Lomé qui à son tour a contacté le bureau de l’Assemblée nationale.

Le texte invite les responsables politiques à plus de civisme et de responsabilité afin de prévenir de tel incident.

Voici le communiqué du directeur de la gendarmerie

Ce mardi 28 août 2012 aux environs de 9 heures, agissant dans le cadre du maintien d’ordre public, un officier de la gendarmerie nationale, chef d’élément a interpellé un meneur en flagrant délit de trouble à l’ordre public, destruction de bien public, incitation à la violence, et voie de fait. Il a été conduit au service de recherche d’investigation de la gendarmerie nationale. Identifié, il s’est agit de l’honorable, Adébléwo Kossi Olympio. Informé de la situation le directeur général de la gendarmerie national a aussitôt saisi le parquet de Lomé qui a son tour a contacté le bureau de l’Assemblée nationale. A l’issue l’intéressé a été remis en liberté. Le Directeur général de la gendarmerie nationale invite les responsables politiques à plus de civisme et de responsabilité afin de prévenir de tel incident.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.