Adoption des propositions relatives au découpage électoral

09/02/2012
Adoption des propositions relatives au découpage électoral

18e réunion du CPDC ce jeudi. Les participants ont proposé la création «dans un délai raisonnable» d’un Conseil économique et social. Cette disposition d’ailleurs prévue par la constitution.

Par ailleurs, le communiqué publié à l’issue des travaux, précise que les membres du CPDC ont adopté les propositions formulées lors de la séance du 2 février 2012.

Il s’agit, notamment, de transformer la commune de Lomé et la préfecture du Golfe en une grande circonscription électorale unique pourvue de 9 sièges à l’Assemblée nationale, d’attribuer un minimum de deux sièges par préfecture, de prendre en considération les critères de démographie et de superficie en vue de corriger les inégalités constatées. 

Le Cadre propose que le nombre de sièges à l’Assemblée nationale soit porté de 81 actuellement à 85 ou 87. 

Concernant la Commission nationale électorale indépendante (CENI), le CPDC propose le renouvellement de ses membres et des Commissions électorales locales indépendantes (CELI). 

Enfin, pour la mise à jour du fichier électoral, il est demandé au gouvernement de mettre à disposition de la CENI les moyens nécessaires.

Le CPDC regroupe des partis de la majorité et de l’opposition chargés de proposer des réformes institutionnelles et constitutionnelles pour les prochains scrutins au Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.