Aéroport de Lomé : prêt pour le décollage

26/12/2011
Aéroport de Lomé : prêt pour le décollage

Le président Faure Gnassingbé a donné lundi le premier coup de pioche aux travaux d’agrandissement et de rénovation de l’aéroport de Lomé.

Il s’agit en fait de la construction d’une nouvelle plateforme aéroportuaire de 21.000 m2, côté nord de l’aéroport actuel.

A l’extérieur, le parking sera agrandi pour accueillir jusqu’à 15 avions. Embarquements et débarquements s’effectueront par passerelles. Enfin un hôtel et une galerie marchande seront construits.

L’ancienne aérogare deviendra un centre commercial pour les passagers et pour la population de Lomé avec des boutiques, des restaurants et des cinémas.

Le projet prévoit également une extension de la zone de fret qui permettra de gérer 50.000 tonnes, contre 15.000 actuellement.

Le coût du projet est estimé à 150 millions de dollars, financés par la China Exim Bank ; les travaux seront réalisés par la China airport Construction Inc et WIETC. L’ambassadeur de Chine au Togo, Wang Zuofeng, était présent à la cérémonie.

Le ministre des Transports, Ninsao Gnofam, a salué l'esprit visionnaire  du chef de l’Etat. "Vous avez compris que la modernisation du secteur des transports constitue un puissant levier développement rapide et durable pour le Togo ; c'est pourquoi vous avez conçu une stratégie de développement de ce secteur basée sur une approche progressive et dynamique", a-t-il déclaré.

L’aéroport international Gnassingbé Eyadema ne répond plus aux besoins du trafic actuel.

Installée au Togo depuis 2 ans, Asky, à elle seule, a boosté l’activité passagers et son développement va contribuer à faire de Lomé un Hub régional de premier plan. 

Durée des travaux : entre 24 et 30 mois.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.