Agbéyomé Kodjo : « Plus nous serons unis, plus nous seront forts »

17/05/2010
Agbéyomé Kodjo : « Plus nous serons unis, plus nous seront forts »

Agbéyomé Kodjo (photo), le président d’Obuts, est confronté à une rébellion au sein de son parti. Certains militants sont tentés par une entrée au gouvernement. Une fronde qui s’est soldée dimanche par l’exclusion du porte parole du Bureau national.

Republicoftogo.com : C’est le désordre dans les rangs de votre parti
Agbéyomé Kodjo : Il y a une pseudo dissidence au sein de l’Obuts. Il était de notre devoir de clarifier la situation. Vous savez, le premier ministre, Gilbert Houngbo, nous a demandé de rentrer au gouvernement. Au nom de la démocratie, et dans un souci de transparence, nous avons organisé une réunion du Bureau national où 10 personnes se sont prononcées contre et quatre pour.
Au regard des conclusions de cette rencontre, nous avons décidé d’écrire au Premier ministre pour décliner l’offre. Et maintenant, Gaston Vidada (exclu dimanche, ndlr) a saisi des gens qui n’étaient même pas présents afin de les convaincre d’aller au gouvernement. Nous avons donc décidé de l’exclure du parti
Republicoftogo.com : Pour le gouvernement, c’est toujours non ?
Agbéyomé Kodjo : Il faut être cohérent. Nous ne reconnaissons pas l’élection de Faure Gnassingbé et on nous demande d’aller au gouvernement.
Pour y aller, il faudra donc qu’un certain nombre de préalables soit respectés.
Ces préalables sont la limitation à deux mandats présidentiels, la révision du mode de scrutin et la limitation des budgets de campagne.
Voilà autant de préoccupations dont nous avons fait part au Premier ministre et je crois que dans peu de temps ils nous appellera pour que nous puissions discuter. Le Togo est une propriété collective et c’est à nous de la faire prospérer.
Plus nous serons unis, plus nous seront forts vis-à-vis des grands enjeux internationaux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.