Agbéyomé Kodjo : « Plus nous serons unis, plus nous seront forts »

17/05/2010
Agbéyomé Kodjo : « Plus nous serons unis, plus nous seront forts »

Agbéyomé Kodjo (photo), le président d’Obuts, est confronté à une rébellion au sein de son parti. Certains militants sont tentés par une entrée au gouvernement. Une fronde qui s’est soldée dimanche par l’exclusion du porte parole du Bureau national.

Republicoftogo.com : C’est le désordre dans les rangs de votre parti
Agbéyomé Kodjo : Il y a une pseudo dissidence au sein de l’Obuts. Il était de notre devoir de clarifier la situation. Vous savez, le premier ministre, Gilbert Houngbo, nous a demandé de rentrer au gouvernement. Au nom de la démocratie, et dans un souci de transparence, nous avons organisé une réunion du Bureau national où 10 personnes se sont prononcées contre et quatre pour.
Au regard des conclusions de cette rencontre, nous avons décidé d’écrire au Premier ministre pour décliner l’offre. Et maintenant, Gaston Vidada (exclu dimanche, ndlr) a saisi des gens qui n’étaient même pas présents afin de les convaincre d’aller au gouvernement. Nous avons donc décidé de l’exclure du parti
Republicoftogo.com : Pour le gouvernement, c’est toujours non ?
Agbéyomé Kodjo : Il faut être cohérent. Nous ne reconnaissons pas l’élection de Faure Gnassingbé et on nous demande d’aller au gouvernement.
Pour y aller, il faudra donc qu’un certain nombre de préalables soit respectés.
Ces préalables sont la limitation à deux mandats présidentiels, la révision du mode de scrutin et la limitation des budgets de campagne.
Voilà autant de préoccupations dont nous avons fait part au Premier ministre et je crois que dans peu de temps ils nous appellera pour que nous puissions discuter. Le Togo est une propriété collective et c’est à nous de la faire prospérer.
Plus nous serons unis, plus nous seront forts vis-à-vis des grands enjeux internationaux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.