Agbéyomé veut une issue rapide à l'affaire Moov

18/08/2009
Agbéyomé veut une issue rapide à l'affaire Moov

Quelques jours après le retrait de la licence de de l'opérateur GSM Moov, des voix s'élèvent pour demander un règlement rapide de la crise. Pour Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo, président de l'Observatoire pour Bâtir dans l'Unité un Togo Solidaire (OBUTS) et candidat à la présidentielle de 2010, « Cette suspension nuit aux intérêts de l'Etat, de Moov, des opérateurs économiques et des actionnaires. Je demande donc que des négociations soient rouvertes entre l'Etat et l'opérateur afin de résoudre rapidement le différend qui les oppose », explique l'ancien Premier ministre.

Moov, filiale du groupe Atlantic télécom, a été suspendu le 10 août dernier pour non paiement de frais de renouvellement de licence qui s'élèvent à 20 milliards de Fcfa. Des négociations seraient actuellement en cours.L'arrêt du signal pénalise près de 600.000 abonnés.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !