Agboyibo doit 350 milliards à l’Etat

03/05/2013
Agboyibo doit 350 milliards à l’Etat

A l’occasion du 20e anniversaire de la création du CAR (Comité d’action pour le renouveau, opposition), son fondateur, Yaovi Agboyibo (photo), a affirmé que chaque année, 300 milliards de Fcfa de recettes publiques échapperaient au budget

A ces montants, souligne l’ancien premier ministre, « viendraient s’ajouter des recette budgétisées détournées par des ponctions illicites, des surfacturations, des lignes budgétaires opaques, la corruption et le blanchiment d’argent ».

Des chiffres communiqués à partir des indications fournies par l’économiste Nadim Khalife.

Le Blog « Togo Unir » souligne vendredi qu’Agboyibo « est victime des caprices de l’âge et des désordres de l’esprit ». Les 300 milliards mentionnés relèvent d’une mauvaise blague. Il est vrai que « Nadim Khalif est à l’économie ce qu’un charcutier est à la chirurgie », note le site qui rappelle quelques vérités.

« Yaovi Agboyibo a sans doute oublié qu’il fut Premier ministre de Faure Gnassingbé de  septembre 2006 à décembre 2007. Il aurait donc participé au pillage du Trésor à son propre bénéfice ou à celui de ses amis. On peut donc calculer ce qu’il doit au Togo pour ses quinze mois de pouvoir sur la base Khalife au bas mot 350 milliards de Fcfa ».

Lire l’article

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.