Aide française pour les législatives

23/07/2007
Aide française pour les législatives

La France a octroyé une subvention non remboursable d'environ trois millions d'euros (1,9 milliard de FCFA) pour l'organisation des prochaines élections législatives. L'Union européenne (UE) avait déjà décaissé début juin, environ 13,6 millions (9 milliards de FCFA) pour aider la Commission électorale nationale indépendante (Céni) dans l'organisation de ces législatives théoriquement prévue cette année, le mandat de l'actuel parlement s'achevant en octobre.

Aucune date officielle n'a été encore retenue, la Commission électorale ayant déjà reporté deux fois le scrutin qui devait se tenir en juin puis en août, officiellement en raison des difficultés techniques et matérielles.Le recensement électoral en vue des législatives a démarré le 16 juillet et doit s'achever le 17 août.

La Céni est tenue d'organiser des législatives "libres" et "transparentes", principale condition posée par l'UE pour normaliser ses relations avec le Togo, rompues depuis 1993 pour "déficit démocratique".

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.