Ajavon : « Les élections ne nous intéressent pas »

18/07/2012
Ajavon : « Les élections ne nous intéressent pas »

Le collectif «Sauvons le Togo» n’envisage pas de participer aux prochaines élections législatives, mais les partis qui le composent pourront présenter des candidats si les conditions sont réunies. Telle est la position - que certains jugeront peut-être ambiguë -  affichée par le porte-parole Zeus Ajavon dans l’entretien qui suit.

Republicoftogo.com : Votre mouvement semble privilégier la contestation au détriment d’un climat d’apaisement favorable à l’organisation du scrutin

Zeus Ajavon : Les élections ne nous intéressent pas ! Les élections c’est pour accéder au pouvoir. Le  collectif n’a pas vocation à présenter des candidats ; il recherche simplement les conditions permettant de garantir une bonne élection.

Il faut des élections transparentes et démocratiques. Nous voulons que notre voix porte lorsque nous irons voter. Un point c’est tout.

Republicoftogo.com : Vous dites que vous n’êtes pas intéressé par les élections ; or le Collectif est constitué de plusieurs partis politiques comme l’ANC et Obuts. Faut-il comprendre que ces formations ne présenteront pas de candidats ?

Zeus Ajavon : Cela dépendra des conditions ! Lorsque le collectif estimera qu’elles sont réunies, alors, ces partis pourront aller au scrutin.

Je veux être clair, l’objectif n’est pas de boycotter les élections, mais de tout faire pour qu’elles se déroulent dans de bonnes conditions. Et nous ferons le maximum pour qu’elles se passent bien.

Toutefois, aucun parti, membre du collectif n’ira à ces élections si les conditions ne sont pas remplies. Je vous le garantis. 

Republicoftogo.com : Avez-vous été contacté par le chef de l’Etat pour des discussions ?

Zeus Ajavon : Contrairement à ce que les gens disent je n’ai pas été personnellement contacté pour être Premier ministre ou ministre.

De toute façon, je ne suis pas preneur, pas plus d’ailleurs que les autres membres du collectif.

Nous voulons simplement dialoguer avec le gouvernement pour évaluer dans quelle mesure il est possible d’organiser au Togo des élections transparentes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.