Ajavon manque de sang froid

10/01/2014
Ajavon manque de sang froid

Les élections locales doivent se tenir dans les 6 mois qui viennent au plus tard; le dialogue politique doit reprendre immédiatement pour préparer le scrutin ; la balle est dans le camp du pouvoir. C’est en substance ce qu’a déclaré vendredi Zeus Ajavon, l’un des responsables du Collectif d’opposants ‘Sauvons le Togo’. Il était l’invité de la radio privée Kanal FM.

M. Ajavon a pris soin d’affirmer que le gouvernement ne voulait pas organiser les locales avant les présidentielles qui auront lieu en 2015. Dans cette hypothèse, pourquoi réclamer à cor et à cri la reprise des pourparlers.

En fin d’année, le ministre de l’Administration territoriale avait rappelé la volonté des autorités de mettre en œuvre une ambitieuse politique de décentralisation qui passe nécessairement par la tenue d’un scrutin local. Il avait aussi précisé que l’organisation des élections devait se faire sans précipitation ni amateurisme et en tenant compte de l’avis de l’ensemble des acteurs politiques et de la population elle-même.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Juste récompense

Culture

Lidi Bessi-Kama, médecin militaire et du sport a été récompensée par l’association des femmes leaders mondiales de Monaco.

Rentrée judiciaire à Abuja

Cédéao

La Cour de justice de la Cédéao vient d'effectuer sa rentrée judiciaire. L'ambassadeur togolais a salué le rôle joué par cette institution.

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.