Ajavon manque de sang froid

10/01/2014
Ajavon manque de sang froid

Les élections locales doivent se tenir dans les 6 mois qui viennent au plus tard; le dialogue politique doit reprendre immédiatement pour préparer le scrutin ; la balle est dans le camp du pouvoir. C’est en substance ce qu’a déclaré vendredi Zeus Ajavon, l’un des responsables du Collectif d’opposants ‘Sauvons le Togo’. Il était l’invité de la radio privée Kanal FM.

M. Ajavon a pris soin d’affirmer que le gouvernement ne voulait pas organiser les locales avant les présidentielles qui auront lieu en 2015. Dans cette hypothèse, pourquoi réclamer à cor et à cri la reprise des pourparlers.

En fin d’année, le ministre de l’Administration territoriale avait rappelé la volonté des autorités de mettre en œuvre une ambitieuse politique de décentralisation qui passe nécessairement par la tenue d’un scrutin local. Il avait aussi précisé que l’organisation des élections devait se faire sans précipitation ni amateurisme et en tenant compte de l’avis de l’ensemble des acteurs politiques et de la population elle-même.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.