Alédjo et de Défalé : les contournements sont presque achevés

23/01/2014
Alédjo et de Défalé : les contournements sont presque achevés

Moderniser les infrastructures routières pour assurer le développement, c’est le crédo du gouvernement. Depuis plusieurs années les pelleteuses sont à la tâche à Lomé et à l’intérieur du pays. De nombreux chantiers sont achevés, d’autres sont en cours. Mais parfois les travaux ont tendance à s’éterniser. La faute à pas de chance (mauvaises conditions climatiques) et au manque de rigueur de certaines entreprises de TP.

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Ninsao Gnofam, a fait le point jeudi sur un certain nombre de projets.

Le contournement de la ville de Bassar (4km), financé par l’Etat, est réalisé à 72%. En revanche, il faudra attendre plusieurs mois avant d’emprunter le tronçon entre Kabou-Guérinkouka (35km) ; à peine 40% est achevé.

Le ministre s’est en revanche félicité de la rapidité avec laquelle le contournement des Monts Alédjo et de Défalé a été réalisé, en dépit de la complexité du terrain. Une prouesse technique à mettre au crédit de l’entreprise Chinoise des Ponts et Chaussées. Les travaux ont été achevés en mois de 3 ans.

Les deux contournements sur la national n°1 vont permettre aux camions d’éviter les pentes dangereuses de la faille d’Alédjo à l’origine de nombreux accidents. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.