Alédjo et de Défalé : les contournements sont presque achevés

23/01/2014
Alédjo et de Défalé : les contournements sont presque achevés

Moderniser les infrastructures routières pour assurer le développement, c’est le crédo du gouvernement. Depuis plusieurs années les pelleteuses sont à la tâche à Lomé et à l’intérieur du pays. De nombreux chantiers sont achevés, d’autres sont en cours. Mais parfois les travaux ont tendance à s’éterniser. La faute à pas de chance (mauvaises conditions climatiques) et au manque de rigueur de certaines entreprises de TP.

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Ninsao Gnofam, a fait le point jeudi sur un certain nombre de projets.

Le contournement de la ville de Bassar (4km), financé par l’Etat, est réalisé à 72%. En revanche, il faudra attendre plusieurs mois avant d’emprunter le tronçon entre Kabou-Guérinkouka (35km) ; à peine 40% est achevé.

Le ministre s’est en revanche félicité de la rapidité avec laquelle le contournement des Monts Alédjo et de Défalé a été réalisé, en dépit de la complexité du terrain. Une prouesse technique à mettre au crédit de l’entreprise Chinoise des Ponts et Chaussées. Les travaux ont été achevés en mois de 3 ans.

Les deux contournements sur la national n°1 vont permettre aux camions d’éviter les pentes dangereuses de la faille d’Alédjo à l’origine de nombreux accidents. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation. 

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.