Améganvi : je reste !

25/06/2013
Améganvi : je reste !

'Je n’ai pas donné mandat à qui que ce soit pour annoncer ma démission. Je ne sais pas de quoi il s’agit. Je démissionne et moi-même je ne suis pas au courant'. C’est ce qu’a déclaré mardi après-midi la 2e vice présidence de l’Alliance nationale pour le changement (ANC, opposition), Isabelle Mananvi Améganvi, qui a ainsi mis fin aux rumeurs qui circulaient depuis le début de la journée sur d’hypothétiques tensions au sein du  parti dirigé par Jean-Pierre Fabre.

 Des rumeurs récurrentes au Togo dont les victimes sont généralement les membres de la majorité, plus rarement ceux de l’opposition.

 Démission ou pas, il est évident que la constitution des listes ne s’est pas déroulée dans le plus grand calme. Et une alliance envisagée avec la coalition Arc en ciel a suscité le mécontentement auprès de certains militants ;

 Patrick Lawson, le 1er Vice-président de l’ANC l’a lui même reconnu ce matin au micro de Victoire FM indiquant qu’une grande partie des cadres et des adhérents du parti n’étaient pas favorables à ce projet.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.