Apévon : ‘L’ANC et UNIR se sont ligués pour empêcher les réformes’

05/04/2015
Apévon : ‘L’ANC et UNIR se sont ligués pour empêcher les réformes’

Paul Dodzi Apévon

L’élection présidentielle qui doit se dérouler le 25 avril prochain est contesté par un seul parti de l’opposition, le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), dirigé par Paul Dodzi Apévon.

Une position singulière, une stratégie politique aussi. Un moyen de se démarquer des autres formations qui alignent des candidats. 

Cette posture sera-t-elle payante au soir du vote ? Ce parti ne risque-t-il pas la marginalisation ? L’avenir le dira.

En attendant, M. Apévon préconise un arrêt du processus électoral, le retrait des candidats et des discussions sur les réformes politiques avant d’organiser de nouvelles élections.

Pour le moment, son appel n’a pas été entendu par ses collègues de l’opposition.

Republicoftogo.com : Le boycott est-il utile ?

Paul Dodzi Apévon : Le CAR n’a jamais parlé de boycott. Nous disons que le processus électoral ne se passe pas bien. Il faut tout reprendre. Pour le moment, nous n’avons encore évoqué le boycott.
 
Republicoftogo.com : Irez-vous voter le 25 avril ?

Paul Dodzi Apévon : Je ne suis pas obligé d’accomplir mon devoir civique, la loi togolaise me donne cette liberté.

Republicoftogo.com : Votre formation est très critique à l’égard de l’ANC sur la question des reformes 

Paul Dodzi Apévon : Je n’en veux pas à l’ANC sur la question des reformes. Je dis que l’attitude de l’ANC et celle de UNIR (majorité présidentielle, ndlr) démontre que les deux partis se sont ligués pour empêcher les réformes. Ce ne sont pas des accusations, c'est un constat.

Republicoftogo.com : Que propose le CAR ?

Paul Dodzi Apévon : Pour qu’une élection soit apaisée, il faut au préalable faire des réformes.

Pour que les élections soient transparentes, il faut absolument que les règles du jeu soient les mêmes pour tout le monde. 

Republicoftogo.com : Que vous inspire la récente démarche du président de la Cédéao ?

Paul Dodzi Apévon : La venue à Lomé de John Dramani Mahama pour proposer un report de 10 jours de l’élection présidentielle est du bluff. C’est un arrangement biaisé car la résolution d’un problème, en l’occurrence celui du fichier électoral, doit prendre au minimum deux mois. Alors proposer 10 jours n’a pas de sens.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Afrique de l'Ouest doit répondre aux enjeux de la mondialisation

Cédéao

Pour parvenir à une intégration réelle, la Cédéao doit adopter un dispositif commun en matière d’échanges économiques et de fiscalité.

Bonne entente sur les questions sécuritaires

Coopération

Faure Gnassingbé a reçu vendredi Patrice Kouamé, le secrétaire exécutif du Conseil de l’Entente (CE). 

Bientôt 80% des malades traités sous ARV

Santé

L’ONUSIDA salué vendredi les efforts accomplis par le Togo pour lutter contre la pandémie. Le traitement sous ARV gratuit va se généraliser.

Une façon originale de découvrir le Togo

Tourisme

Une cinquantaine de touristes belges, néerlandais et français sont partis jeudi à la découverte du pays en VTT. Ils participent à la  6e édition du ‘Togo Jungle Challenge’.