Après l'UFC, le CAR ne veut pas d'une élection à un tour

18/11/2009
Après l'UFC, le CAR ne veut pas d'une élection à un tour

Les deux principaux partis de l'opposition parlementaire menacent de ne pas participer à l'élection présidentielle de février prochain si le scrutin ne se déroule pas à deux tours. Après l'UFC, c'est au tour de CAR de brandir la menace du boycott.

Le parti fondé par Me Yawovi Agboyibo (photo), candidat à la présidence, veut revenir au mode de scrutin prévu par la constitution de 1992. Il constate que le Togo est le seul pays de l'espace Uemoa et de la Cédéao à pratiquer l'élection uninominale à un tour.Le CAR demande l'intervention du facilitateur Blaise Compaoré pour mener des discussions sur le sujet avec les autorités togolaises.

 

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.