Après la refondation, l'action

19/01/2015
Après la refondation, l'action

Des brigades modernes face aux nouveaux enjeux sécuritaires

Le président Faure Gnassingbé a remis dimanche le drapeau national au commandant Latiendé Combaté, patron du 2e bataillon d’intervention rapide (BIR) basé à Kara (420km de Lomé) qui couvre les régions Centrale, de la Kara et des Savanes.

Une cérémonie similaire s’était déroulée en octobre dernier à Lomé à l’occasion de l’installation de la BIR de la région maritime et des Plateaux.

Ces deux forces dotées chacune d’environ 550 hommes suréquipés sont censés répondre aux crises urgentes de type attaque maritime ou terrestre. 

La réforme de l’armée, initiée par le chef de l’Etat, vise une plus grande rationalisation pour mieux affronter les nouvelles menaces, dont le terrorisme.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.