Après les dépositions, les indemnisations

26/11/2011
Après les dépositions, les indemnisations

Après avoir reçu 508 dépositions de victimes de témoins de violences politiques de 1958 à 2005, la Commission «Vérité, justice et réconciliation» (CVJR) veut maintenant passer à la phase des recoupements avant de décider de l’ouverture d’une procédure d’indemnisation.

Mais avant, la Commission souhaite consulter le plus grand nombre de responsables impliqués dans le processus de réconciliation et prendre l’avis de spécialistes sud-africains, marocains, ghanéens et libériens.

Une réunion se déroulera lundi au siège de la CVJR avec pour thème : «Quel programme de réparations en appui au processus vérité, justice et réconciliation au Togo? »

La CVJR, créée à l’initiative du président Faure Gnassingbé, doit faire la lumière sur les évènements violents survenus au Togo de 1958 à 2005.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.