Après les dépositions, les indemnisations

26/11/2011
Après les dépositions, les indemnisations

Après avoir reçu 508 dépositions de victimes de témoins de violences politiques de 1958 à 2005, la Commission «Vérité, justice et réconciliation» (CVJR) veut maintenant passer à la phase des recoupements avant de décider de l’ouverture d’une procédure d’indemnisation.

Mais avant, la Commission souhaite consulter le plus grand nombre de responsables impliqués dans le processus de réconciliation et prendre l’avis de spécialistes sud-africains, marocains, ghanéens et libériens.

Une réunion se déroulera lundi au siège de la CVJR avec pour thème : «Quel programme de réparations en appui au processus vérité, justice et réconciliation au Togo? »

La CVJR, créée à l’initiative du président Faure Gnassingbé, doit faire la lumière sur les évènements violents survenus au Togo de 1958 à 2005.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné.