Après les réformes, l’évaluation

30/01/2012
Après les réformes, l’évaluation

Le Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP) initié par le NEPAD, dans le cadre du sommet inaugural de l’Union africaine en juillet 2002, est, dans son esprit et dans sa démarche, unique au monde. Instrument d’auto-évaluation participative élaboré par les Africains, pour les Africains, il est ouvert à tout État membre volontaire de l’Union africaine. Instrument d’évaluation approprié et mutuellement accepté, il est en tant que processus politique, un vecteur important de l’intégration africaine en matière de gouvernance.

Ce mécanisme d’auto-évaluation consiste à s’assurer que les politiques et pratiques des Etats parties sont conformes aux valeurs convenues dans le domaine de la gouvernance politique, économique et des entreprises, ainsi qu’aux codes et normes de la Déclaration sur la gouvernance démocratique, politique, économique et des entreprises. 

Le Togo a adhéré au MAEP en 2008 et devrait bientôt s’y soumettre. 

C’est à ce titre que la pays a participé au 16e Forum qui s’est déroulé dimanche à Addis Abeba, en marge du sommet de l’Union africaine. C’est le ministre de la Santé, Charles Condi Agba (photo), président de la commission nationale du MAEP pour le Togo qui participait aux travaux.

Republicoftogo.com: Quel a été le contenu des discussions ?

Charles Condi Agba: Nous avons évalué la Sierra Léone en présence de son président Ernest Bai Koroma. Nous avons également adopté de nouveaux textes pour un meilleur fonctionnement de l'institution et désigné 9 nouvelles personnalités qui doivent faire l'évaluation des différents pays membres. 

Republicoftogo.com: Le Togo a adhéré au MAEP il y a quatre ans; à quand la première évaluation ?

Charles Condi Agba: Le Togo est en train de constituer sa commission nationale qui doit faire le travail de base. Ce n'est qu'au vu du rapport d'auto évaluation que le processus pourra être engagé avec l’UA. Pour l'instant, le décret de la mise en place de la commission est déjà pris. Cette commission doit comprendre 37 membres, mais pour l'instant, seuls 25 ont déjà désignés et nous attendons que la liste soit complétée pour commencer nos activités. 

Republicoftogo.com: Tout ce processus semble un peu lent

Charles Condi Agba: Le MAEP n'est pas un concours de vitesse, chacun y va à son rythme Certains pays sont évalués au bout de 3 ans, d'autres au bout de10 ans. 

Vous n’êtes pas sans ignorer que le Togo mène des réformes qui vont avoir des conséquences en profondeur sur le fonctionnement de l’Etat. Il est donc naturel d’attendre que ce dispositif soit complet avant de lancer une évaluation.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.