Armoiries : voici le bon modèle !

27/06/2008
Armoiries : voici le bon modèle !

Vous avez sous les yeux le modèle officiel des armoiries de la République togolaise. Authentifié et validé par la Cour constitutionnelle.

Il ne s'agit pas d'une nouveau graphisme, fruit d'une commande à une agence de publicité, mais plus simplement d'un retour aux sources. Car depuis des années, les armoiries ont connu des évolutions non contrôlées. Il y a d'abord eu la Conférence nationale au début des années 1990 qui a décidé de changer la devise, puis l'imagination de certains dans les ministères qui ont exploité des entêtes qui n'étaient pas toujours les bonnes.Pour remettre de l'ordre, le président Faure Gnassingbé a demandé à la Cour constitutionnelle de dire lequel des différents modèles utilisés était la version 100% officielle.

L'article 3 alinéa 5 de la loi fondamentale précise que les armoiries de la République Togolaise sont ainsi constituées :

- Ecu d'argent de forme ovale et à la bordure de sinople, en chef l'emblème national, deux drapeaux adossés et devise sur banderole ; en cŒur de sable les initiales de la République Togolaise sur fond d'or échancré ; en pointe, deux lions de gueules adossés.

-Les deux jeunes lions représentent le courage du peuple togolais. Ils tiennent l'arc et la flèche, moyen de combat traditionnel, pour montrer que la véritable liberté du peuple togolais est dans ses mains et que sa force réside avant tout dans ses propres traditions.

Les lions debout et adossés expriment la vigilance du peuple togolais dans la garde de son indépendance, du levant au couchant».

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Votez pour eux !

Culture

Toofan a été nominé aux MTV Africa Music Awards dans la catégorie ‘meilleur groupe’

Comment le numérique va changer la vie des agriculteurs

Tech & Web

A Paris, Cina Lawson a expliqué comment la numérique pouvait s'inscrire dans une logique de développement de l'agriculture. 

'Il n'y a pas de fatalité à la famine'

Développement

Le président Faure Gnassingbé a pris part jeudi à New York à un side event sur le thème de l’élimination de la faim.