Au confluent de tous les besoins

17/04/2012
Au confluent de tous les besoins

Le Togo espère, d’ici 2015, répondre à 65% des besoins en eau potable de la population. Le pays développe l’installation de forages. 400 d’entre-eux sont désormais opérationnels dans la région de Kara et des Savanes ; une centaine d’autres viennent d’être réhabilités.

Ce projet a un coût, près de 6 milliards de Fcfa, assumé directement par l’Etat et grâce à un prêt de la Banque Islamique de Développement (BID).

Le taux d’accès à l’eau potable est  passé dans ces régions de 47% à 54%.

« L’eau est au confluent de tous les besoins. Sans eau, il est impossible de parler de développement durable, de santé, même de la vie,  l’eau ne donne pas seulement la vie mais, elle est la vie », a expliqué Zakari Nandja, le ministre de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hydraulique villageoise, lors d’un déplacement sur place le week-end dernier.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.