Au confluent de tous les besoins

17/04/2012
Au confluent de tous les besoins

Le Togo espère, d’ici 2015, répondre à 65% des besoins en eau potable de la population. Le pays développe l’installation de forages. 400 d’entre-eux sont désormais opérationnels dans la région de Kara et des Savanes ; une centaine d’autres viennent d’être réhabilités.

Ce projet a un coût, près de 6 milliards de Fcfa, assumé directement par l’Etat et grâce à un prêt de la Banque Islamique de Développement (BID).

Le taux d’accès à l’eau potable est  passé dans ces régions de 47% à 54%.

« L’eau est au confluent de tous les besoins. Sans eau, il est impossible de parler de développement durable, de santé, même de la vie,  l’eau ne donne pas seulement la vie mais, elle est la vie », a expliqué Zakari Nandja, le ministre de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hydraulique villageoise, lors d’un déplacement sur place le week-end dernier.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !