Aucun recensement de victimes pour le moment

17/07/2010
Aucun recensement de victimes pour le moment

« La Commission « Vérité, justice et réconciliation » (CVJR) ne procède à l’heure actuelle à aucun recensement de victimes de violences politiques au Togo dans la cadre du processus de déposition ».
C’est la mise au point faite par la CVJR dans un communiqué publié samedi, après que des individus se soient présentés dans certains villages en son nom.
« Les dépositions commenceront dès l'ouverture des antennes régionales à Aného, Lomé, Tsévié, Atakpamè, Kpalimè, Sokodé, Kara et Dapaong et le déploiement des équipes mobiles dont le personnel est encore en formation », précise l’institution.
Par ailleurs, la Commission commencera à recruter, à partir du 20 juillet, une centaine de chefs d’antennes, assistants et agents mobiles en vue de l’organisation des opérations de dépositions des victimes.
La CVJR, créée à l’initiative du président Faure Gnassingbé, doit faire la lumière sur les évènements violents survenus au Togo de 1958 à 2005.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).