Aucune logique de dialogue

11/06/2012
Aucune logique de dialogue

Atta Zeus Ajavon, le coordinateur du Collectif «Sauvons le Togo» (rassemblement de partis d’opposition et d’associations de droit de l’homme hostiles au pouvoir) a indiqué lundi s’être entretenu en fin de semaine avec le chef de l’Etat sur les questions politiques.

Evoqués également la mise en œuvre des recommandations de la Commission nationale des droits de l’homme et l’itinéraire des marches de protestations prévues le 12,13 et 14 juin.

Sur tous ces thèmes, aucun accord n’a été trouvé, assure M. Ajavon. Ce qui n’est pas vraiment surprenant dans la mesure où le Collectif n’est pas dans une logique de dialogue. 

« Le président de la République n’est pas disposé à régler en profondeur les vrais  problèmes du pays tels que les violations des droits de l’homme, la mal gouvernance, les blocages politiques et l’impunité », a-t-il souligné.

Quant aux manifestations prévues, le Collectif n’entend pas changer d’un pouce le lieu de chute prévu à Déckon.

Ce groupement d’opposants formule toute une série de revendications allant de l’application de mesures concernant les droits de l’homme à l’abrogation des lois électorales adoptées récemment, en passant par la réintégration des ex-députés UFC ralliés à l’ANC et des éclaircissements sur le rapport relatif aux industries extractives.

Ce mouvement, inspiré et soutenu par certains leaders d’opposition, a été créé pour faire pression à quelques mois de la tenue d’élections législatives et locales.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.