Aux élus de tracer l’avenir

15/05/2014
Aux élus de tracer l’avenir

Le gouvernement a détaillé jeudi soir les modalités des concertations entre les partis politiques représentées à l’Assemblée nationale concernant les réformes institutionnelles et constitutionnelles.

Le gouvernement n’aura qu’un rôle d’observateur, mais pourra répondre aux éventuelles demandes des uns et des autres.

Le communiqué officiel publié dans la soirée précise que les partis se retrouveront le 19 mai. L’ordre du jour des discussions sera consacré  en priorité aux points de l’Accord politique global (APG) qui n’ont pas encore été mis en œuvre. Toutefois, les parties prenantes peuvent proposer d’autres points supplémentaires.

Chaque délégation comprendra quatre membres.

Les participants s’organiseront pour la direction des travaux et définiront d’un commun accord les modalités de leur déroulement.

Le choix de confier la responsabilité des discussions aux formations parlementaires est dicté par la nécessité d’une adhésion de la représentation nationale.

Au terme des échanges, les propositions de réformes seront envoyées à l’Assemblée nationale.

Le Togo organisera en 2015 des élections présidentielles.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !