Aux élus de tracer l’avenir

15/05/2014
Aux élus de tracer l’avenir

Le gouvernement a détaillé jeudi soir les modalités des concertations entre les partis politiques représentées à l’Assemblée nationale concernant les réformes institutionnelles et constitutionnelles.

Le gouvernement n’aura qu’un rôle d’observateur, mais pourra répondre aux éventuelles demandes des uns et des autres.

Le communiqué officiel publié dans la soirée précise que les partis se retrouveront le 19 mai. L’ordre du jour des discussions sera consacré  en priorité aux points de l’Accord politique global (APG) qui n’ont pas encore été mis en œuvre. Toutefois, les parties prenantes peuvent proposer d’autres points supplémentaires.

Chaque délégation comprendra quatre membres.

Les participants s’organiseront pour la direction des travaux et définiront d’un commun accord les modalités de leur déroulement.

Le choix de confier la responsabilité des discussions aux formations parlementaires est dicté par la nécessité d’une adhésion de la représentation nationale.

Au terme des échanges, les propositions de réformes seront envoyées à l’Assemblée nationale.

Le Togo organisera en 2015 des élections présidentielles.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.

Fermeture pour travaux

Sport

Offert par la Chine il y a 17 ans, le stade de Kégué à Lomé – le plus grand du Togo – sera entièrement réhabilité par le même pays. 

Vous écoutez Radio Cédéao

Cédéao

L'organisation régionale va se doter d'un station de radio diffusant sur toute l'Afrique de l'Ouest.

Le nouveau code pénal fait bonne impression

Justice

Le Garde des Sceaux, Pius Agbétomey, a réceptionné mardi 2000 exemplaires du nouveau code pénal, don de l'UE.