Bawara : ‘Evitons les polémiques stériles’

31/01/2015
Bawara : ‘Evitons les polémiques stériles’

Gilbert Bawara

Les opérations de révision des liste électorales se sont globalement bien déroulées en zone 1 malgré de petits problèmes techniques constatés ici et là. Rien en tout cas de nature à remettre en cause le recensement.

Ce n’est pas l’avis du Cap 2015, un groupement d’opposition créé par l’ANC. Il exige purement et simplement la reprise de tout le processus.

C’est ridicule, juge Gilbert Bawara, le ministre de l’Administration territoriale. S’il y a des corrections à effectuer, des dysfonctionnements obsetvées, alors une évaluation sera effectuée par la Commission électorale, explique-t-il dans l’entretien qui suit.

Republicoftogo.com : Reprendre tout à zéro, c’est ce que demande le Cap 2015. Qu’en pensez-vous ?

Gilbert Bawara : Ce sont des polémiques qui ne sont pas de bon aloi en ce moment. Le gouvernement préfère que les choses soient abordées avec un esprit de réalisme et d’ouverture. On achève une opération, on fait une évaluation et s’il y a des dysfonctionnements, on voit comment améliorer tout ça.

Si à la fin des opérations de révision, l’évaluation d’ensemble permet de constater qu’il y a des raisons d’agir autrement, on avisera mais avant d’avoir fait cette évaluation, commencer par jeter des anathèmes ou faire des réclamations est un peu fantaisiste. 

Republicoftogo.com : Le gouvernement continuera t-il a soutenir la Céni pour la réussite de sa mission ?

Gilbert Bawara : Bien entendu. Le gouvernement appuiera la Céni à accomplir sa mission. Pas plus tard que jeudi, des ressources financières additionnelles ont été mises à sa disposition pour que les opérations puissent se dérouler dans de bonnes conditions.

Ce qui importe au gouvernement, c’est d’assurer les conditions de transparence totale, de crédibilité et de fiabilité pour que personne ne puisse contester la validité du processus électoral.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Du porte à porte pour lutter contre le sida

Santé

27.989 habitants de Lomé sont directement touchés par le sida. La grande majorité est traitée par ARV.

Le PNUD est à un moment décisif de sa coopération avec le Togo

Développement

Helen Clark, la patronne du PNUD, s’est entretenu mercredi à Lomé avec le Premier ministre et le ministre de l’Economie et des Finances

Le combat d'Helen Clark contre la pauvreté

Développement

Helen Clark, l’Administrateur du PNUD, a entamé mercredi une visite de 24h au Togo. Au programme, un appui au PUDC et aux femmes.

Les tailleurs de pierre ont de l'avenir

Coopération

Dans la région des Savanes et de la Kara, la pierre est une ressource naturelle. Des jeunes sont formés aux techniques de taille.