Bawara : « Evitons les querelles politiciennes stériles »

17/01/2010
Bawara : « Evitons les querelles politiciennes stériles »

Quel comportement adopter pendant la période électorale afin d’éviter de nouvelles violences au Togo. C’est sur ce thème que les chefs traditionnels et la population d’Agoè Nyiévé, de Zanguéra et de Togblé Copé, dans la préfecture du Golfe, ont planché dimanche.
Une initiative de l’Association Interafrica qui avait invité Gilbert Bawara, le ministre de la Coopération.
« Je ne suis pas venu pour vous dicter votre choix le 28 février, je suis venu vous demander de regarder où se trouve l’intérêt supérieur de la nation togolaise et de ne pas céder à la provocation le jour du scrutin. Il est essentiel aussi bien pour les leaders politique que pour les populations de préserver les acquis de paix et de concorde nationale qui règnent aujourd’hui au Togo afin que le candidat qui aura vos faveurs le jour du vote soit en mesure de poursuivre la reconstruction du pays », a déclaré M. Bawara.
Il a invité les populations à la tolérance et au sens du partage.
« Nous savons tous que les pas posés par le chef de l’Etat et le gouvernement pour sortir les populations de la misères sont insuffisants, mais je vous invite à prendre conscience que c’est dans un élan de solidarité nationale et de soutien mutuel que nous pouvons sortir de cette situation. Nous avons beaucoup à faire pour construire les écoles, les hôpitaux, les routes, les infrastructures ; nous n’avons donc pas intérêt à entretenir des querelles politiciennes stériles » a conclu Gilbert Bawara.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Votez pour eux !

Culture

Toofan a été nominé aux MTV Africa Music Awards dans la catégorie ‘meilleur groupe’

Comment le numérique va changer la vie des agriculteurs

Tech & Web

A Paris, Cina Lawson a expliqué comment la numérique pouvait s'inscrire dans une logique de développement de l'agriculture. 

'Il n'y a pas de fatalité à la famine'

Développement

Le président Faure Gnassingbé a pris part jeudi à New York à un side event sur le thème de l’élimination de la faim.