Bawara : ‘On a évité de justesse un scénario à l’ivoirienne’

29/04/2015
Bawara : ‘On a évité de justesse un scénario à l’ivoirienne’

Gilbert Bawara

‘La différence de voix entre Faure Gnassingbé et Jean-Pierre Fabre est telle que même si plusieurs milliers de voix étaient invalidées, cela ne changerait strictement rien au résultat’, a déclaré mercredi Gilbert Bawara, le ministre de l’Administration territoriale.

M. Bawara a indiqué que le Togo avait échappé de justesse à un scénario à l’ivoirienne car les représentants du Cap 2015/ANC à la Commission électorale (Céni) ont tout tenter pour empêcher la publication des résultats en multipliant les obstructions.

‘C’est cette stratégie que Cap 2015/ANC a tenté d’utiliser à la Céni sauf que nous avons été vigilants et la Cédeao leur a clairement signifié que leur comportement était de nature à plonger le pays dans la violence et qu’ils seraient tenus pour directement responsables par la communauté internationale’, a déclaré le ministre.

‘Vu comment les activités ont repris y compris à Lomé, il n’y a pas meilleure expression de l’attachement des togolais à un climat de sérénité et de paix. Les togolais sont fatigués de partis politiques ou d’acteurs politiques qui sont dans un esprit vindicatif’, a expliqué Gilbert Bawara.

Il a vanté la qualité exceptionnelle du processus électoral.

Toute contestation des résultats est désormais de la compétence de la Cour constitutionnelle.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.