Bawara : politique d'endettement prudente

20/12/2010
Bawara : politique d'endettement prudente

L’ancien ministre de la Coopération, Gilbert Bawara, désormais conseiller spécial du chef de l’Etat, était dimanche l’invité de l’émission Forum de la Presse sur LCF. Il est revenu, bien sûr, sur la décision de la Banque mondiale, du FMI et du Club de Paris d’annuler la quasi totalité de la dette extérieure du Togo.
«L’argent qui servait au paiement des intérêts et au remboursement va désormais être consacré aux investissements dans les secteurs sociaux comme la santé, l’éducation, les infrastructures et les secteurs porteurs de croissance », a-t-il indiqué soulignant que la politique d’endettement serait plus prudente à l’avenir.
Faure Gnassingbé a demandé au gouvernement de préparer pour juin 2011 un collectif budgétaire et une loi de finances rectificative afin de mesurer l’incidence réel de l’allègement de la dette sur l’économie nationale et de procéder, le cas échéant, à des ajustements, a encore précisé M. Bawara.
L’ancien ministre a évoqué une
« responsabilité collective » dans la période de crise qu’a connu le Togo.
« De 1991 à 2005, nous avons perdu trop de temps, il y a eu trop de radicalisme qui n’a rien donné. Ce n’est pas la faute des uns et des autres, mais c’est une faute collective. Il faut que nous allions maintenant à l’essentiel ».
Gilbert Bawara a encore indiqué que le point d’achèvement était le couronnement des reformes engagées depuis 2006 par le chef de l’État avec les partenaires au développement « et surtout grâce au climat d’apaisement et de concorde qui prévaut désormais au Togo », a-t-il précisé.

Voir l'émission

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.