Bawara veut du travail bien fait !

28/02/2008
Bawara veut du travail bien fait !

Le ministre de la Coopération, du Développement et de l'Aménagement du territoire, Gilbert Bawara, a tenu mercredi avec les acteurs directement impliqués (les bureaux du contrôle des activités et les entreprises sélectionnées dans l'exécution des travaux) une réunion en vue de la réhabilitation et de réfection des pistes rurales, essentiellement dans les zones de production de coton.

Le projet démarre le 3 mars prochain et couvre une longueur totale de 195 kilomètres de pistes. Il est financé par le fonds STABEX 90-94 à hauteur d'environ 1,9 milliard de francs CFA.A cette occasion, M. Bawara a lancé une mise en garde aux opérateurs impliqués dans le projet : «Nous voulons inculquer le sens de responsabilité aux uns et aux autres. Chaque fois qu'un marché est confié à une entreprise, que ce soit dans le domaine des infrastructures normales ou celui des pistes, il faut que la qualité des travaux soit là, que les usagers puissent être contents parce que ce qui a été exécuté correspond à la fois au cahier de charges, mais également à leurs attentes. Nous serons vigilants et nous serons très exigeants envers les entreprises ou les sociétés, les bureaux d'études et les bureaux de contrôle qui seront sélectionnés», a indiqué Gilbert Bawara.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.