Bawara veut du travail bien fait !

28/02/2008
Bawara veut du travail bien fait !

Le ministre de la Coopération, du Développement et de l'Aménagement du territoire, Gilbert Bawara, a tenu mercredi avec les acteurs directement impliqués (les bureaux du contrôle des activités et les entreprises sélectionnées dans l'exécution des travaux) une réunion en vue de la réhabilitation et de réfection des pistes rurales, essentiellement dans les zones de production de coton.

Le projet démarre le 3 mars prochain et couvre une longueur totale de 195 kilomètres de pistes. Il est financé par le fonds STABEX 90-94 à hauteur d'environ 1,9 milliard de francs CFA.A cette occasion, M. Bawara a lancé une mise en garde aux opérateurs impliqués dans le projet : «Nous voulons inculquer le sens de responsabilité aux uns et aux autres. Chaque fois qu'un marché est confié à une entreprise, que ce soit dans le domaine des infrastructures normales ou celui des pistes, il faut que la qualité des travaux soit là, que les usagers puissent être contents parce que ce qui a été exécuté correspond à la fois au cahier de charges, mais également à leurs attentes. Nous serons vigilants et nous serons très exigeants envers les entreprises ou les sociétés, les bureaux d'études et les bureaux de contrôle qui seront sélectionnés», a indiqué Gilbert Bawara.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.