Bé n’est la chasse gardée de personne

22/07/2013
Bé n’est la chasse gardée de personne

Signe d’une réelle décrispation, les candidats d’UNIR (majorité présidentielle) ont tenu dimanche dans le quartier de Bé – considéré comme le fief des opposants les plus radicaux – des meetings au centre communautaire de Bè et au Stade d’Asfosa à Agblogamé en présence des candidats pour la circonscription du Grand Lomé.

« Nous sommes venus ici à Bé dire à la population qu’il faut voter pour la liste UNIR. La jeunesse de Bè est avec nous, les femmes sont derrière moi. La foule s’est déplacée nombreuse pour manifester son adhésion au programme de notre formation », a déclaré Patricia Dagban-Zonvidé.

Pour sa part, Bernadette Legzim-Balouki a martelé que Bé n’était la chasse gardée d’aucun parti, d’aucune organisation.

« UNIR va travailler avec tout le monde. Nous sommes un parti de paix et de développement. Nous avons besoin de tous les fils et filles du Togo pour la construction du pays. Nous n’avons pas peur parce que la victoire est assurée », a-t-elle déclaré.

La campagne électorale s’achèvera mardi; le scrutin est prévu le 25 juillet.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.