Bernadette Leguezim-Balouki : ‘Il n’y a pas eu de détournements’

16/01/2014
Bernadette Leguezim-Balouki : ‘Il n’y a pas eu de détournements’

Invitée jeudi de Radio Victoire, la ministre du Commerce et de la Promotion du secteur privé, Bernadette Leguezim-Balouki (photo), a tenu à couper court aux rumeurs sur la mauvaise gestion de la crise née des incendies des marchés de Kara et de Lomé et sur les accusations de détournement fonds.

‘Quelques heures après les sinistres, le chef de l’Etat a reçu les commerçantes. Il nous a instruit de mettre en, place une cellule d’écoute et d’assistance. Des médecins et des psychologues ont été dépêchés et un guichet unique a été créé pour permettre aux victimes d’établir le préjudice matériel et financier’, a expliqué la ministre.

Dès lors, le président Faure Gnassingbé a fait débloquer une somme de 2 milliards. ‘Cette somme n’est pas une indemnisation partielle, comme on a pu le lire ici ou là, mais une aide d’urgence qui a été donnée aux victimes afin de leur permettre de reprendre leurs activités tant bien que mal’, a précisé Mme. Leguezim-Balouki.

S’agissant des informations malveillantes relatives au détournement de 35 millions récoltées lors d’un Téléthon en faveur des commerçantes, la ministre a apporté les précisions suivantes : en théorie, il devait rapporter 53 millions, mais la grande majorité des promesses de dons n’a pas été honorée. Résultat, cette opération de solidarité a rapporté en tout et pour tout 15 millions, déposés au Trésor public.

Cette somme sera versée aux sinistrés.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !