Big brother

09/06/2009
Big brother

L'Assemblée nationale a procédé lundi à l'élection de quatre des 27 magistrats qui siègeront à la Cour des comptes. Il s'agit d'Amouzou-Guénou Assiba, enseignant chercheur à l'université de Lomé (UL), d'Adoh Koffi Jean, économiste, de Kpéma Pakoum, douanier et de Tchakéi Essowavana, expert en droit.

Pour le président de l'Assemblée, Abass Bonfoh, « un pas essentiel vient d'être franchi dans le processus de mise en place de cette institution ».« Nous les avons élus en tenant compte de leur compétence et expérience professionnelle, de leur probité morale et dans le respect des textes en vigueur » a expliqué M. Bonfoh.

Le même jour, les députés ont élu trois membres de la commission nationale des droits de l'homme (CNDH).

La séance s'est déroulée en présence du garde des Sceaux, chargé des relations avec les institutions de la république, Kokou Tozoun.

La Cour devra contrôler la gestion de toutes les administrations, de tous les organismes publics ou parapublics au Togo. La Cour pourra également contrôler l'emploi des fonds publics qui sont alloués à des organismes privés. Le contrôle portera sur la qualité et la régularité de la gestion, sur l'efficience et sur l'efficacité des actions menées au regard des objectifs fixés par les pouvoirs publics ou l'organisme concerné. Cette mission se réfère ainsi aux pratiques d'audit de la performance, c'est-à-dire de la vérification des résultats.

La Cour n'énoncera pas seulement des critiques, elle présentera aussi des recommandations. La Cour fera connaître ses conclusions en s'adressant au ministère ou à l'organisme contrôlé.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.