Blaise fait le forcing à Ouaga

07/08/2009
Blaise fait le forcing à Ouaga

Le président du Burkina, Blaise Compaoré, a poursuivi jeudi à Ouagadougou ses contacts avec les partis politiques togolais.

Il espère parvenir à un accord à minima à l'approche des élections présidentielles qui se dérouleront en février ou en mars 2010.   Il a reçu ensemble les représentants des différentes formations dont le RPT (au pouvoir), le CAR et l'UFC (opposition). Aucune déclaration n'est intervenue à l'issue de cette rencontre de plus de deux heures.

        

Parmi les questions qui fâchent et qui divisent la classe politique, celles relatives à la composition de la Commission électorale nationale (Céni), chargée d'organiser et de superviser le scrutin, et aux représentants présents au sein du Cadre permanent de dialogue et de concertation (CPDC), un organe de consultation.

   En 2006, le leader burkinabé était parvenu à faire signer aux partis togolais l'APG, l'accord politique global ; il espère rééditer l'exploit aux termes des nouvelles discussions de Ouaga.       

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.