Bodjona : « Le mode de scrutin n'a rien à voir avec la transparence de l'élection »

24/11/2009
Bodjona : « Le mode de scrutin n'a rien à voir avec la transparence de l'élection »

Lors d'une interview accordée lundi à RFI, Pascal Bodjona, le ministre de l'Administration territoriale, s'est dit surpris des récentes déclarations du CAR et de l'UFC concernant un éventuel boycott du scrutin en cas de maintien d'une élection à un tour. « C'est avec l'opposition parlementaire que nous avons défini les conditions d'organisation de l'élection », a rappelé M. Bodjona.

Et l'officiel d'indiquer que « le mode de scrutin à un tour n'est pas une invention du pouvoir ou du RPT. C'est le président Sylvanus Olympio lui-même en 1961 qui a consacré au Togo le mode de scrutin à un tour (…) »Il a également rassuré les électeurs quant à la tenue d'un scrutin « apaisé » notant que c'est la première fois au Togo qu'une élection est organisée de façon consensuelle et, de surcroît, par une instance indépendante, la Commission électorale (Céni). « C'est désormais la Céni qui organise, supervise et contrôle l'élection », a encore indiqué le ministre

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.