Bodjona : « Le mode de scrutin n'a rien à voir avec la transparence de l'élection »

24/11/2009
Bodjona : « Le mode de scrutin n'a rien à voir avec la transparence de l'élection »

Lors d'une interview accordée lundi à RFI, Pascal Bodjona, le ministre de l'Administration territoriale, s'est dit surpris des récentes déclarations du CAR et de l'UFC concernant un éventuel boycott du scrutin en cas de maintien d'une élection à un tour. « C'est avec l'opposition parlementaire que nous avons défini les conditions d'organisation de l'élection », a rappelé M. Bodjona.

Et l'officiel d'indiquer que « le mode de scrutin à un tour n'est pas une invention du pouvoir ou du RPT. C'est le président Sylvanus Olympio lui-même en 1961 qui a consacré au Togo le mode de scrutin à un tour (…) »Il a également rassuré les électeurs quant à la tenue d'un scrutin « apaisé » notant que c'est la première fois au Togo qu'une élection est organisée de façon consensuelle et, de surcroît, par une instance indépendante, la Commission électorale (Céni). « C'est désormais la Céni qui organise, supervise et contrôle l'élection », a encore indiqué le ministre

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

C’est toujours ça de gagné

Sport

Le Togo a gagné un petit point au dernier classement FIFA. Pas extraordinaire, mais c'est toujours mieux que rien.

La jeunesse innove

Développement

Le PNUD a lancé le ‘Prix J’INOV pour les ODD’. L’idée est de convier la jeunesse à trouver des solutions innovantes pour atteindre les Objectifs fixés par l'ONU.

CHU de Lomé : les syndicats brandissent la menace d'une nouvelle grève

Social

Le personnel hospitalier du CHU de Lomé menace de se mettre en grève.

Congrès des orthophonistes d'Afrique francophone

Santé

La Fédération des organisations d'orthophonistes d'Afrique francophonie (FOAF), organise du 20 au 22 août son premier congrès à Lomé.