Bodjona : « Le mode de scrutin n'a rien à voir avec la transparence de l'élection »

24/11/2009
Bodjona : « Le mode de scrutin n'a rien à voir avec la transparence de l'élection »

Lors d'une interview accordée lundi à RFI, Pascal Bodjona, le ministre de l'Administration territoriale, s'est dit surpris des récentes déclarations du CAR et de l'UFC concernant un éventuel boycott du scrutin en cas de maintien d'une élection à un tour. « C'est avec l'opposition parlementaire que nous avons défini les conditions d'organisation de l'élection », a rappelé M. Bodjona.

Et l'officiel d'indiquer que « le mode de scrutin à un tour n'est pas une invention du pouvoir ou du RPT. C'est le président Sylvanus Olympio lui-même en 1961 qui a consacré au Togo le mode de scrutin à un tour (…) »Il a également rassuré les électeurs quant à la tenue d'un scrutin « apaisé » notant que c'est la première fois au Togo qu'une élection est organisée de façon consensuelle et, de surcroît, par une instance indépendante, la Commission électorale (Céni). « C'est désormais la Céni qui organise, supervise et contrôle l'élection », a encore indiqué le ministre

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine. 

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.

Fermeture pour travaux

Sport

Offert par la Chine il y a 17 ans, le stade de Kégué à Lomé – le plus grand du Togo – sera entièrement réhabilité par le même pays.