Bodjona : « Le mode de scrutin n'a rien à voir avec la transparence de l'élection »

24/11/2009
Bodjona : « Le mode de scrutin n'a rien à voir avec la transparence de l'élection »

Lors d'une interview accordée lundi à RFI, Pascal Bodjona, le ministre de l'Administration territoriale, s'est dit surpris des récentes déclarations du CAR et de l'UFC concernant un éventuel boycott du scrutin en cas de maintien d'une élection à un tour. « C'est avec l'opposition parlementaire que nous avons défini les conditions d'organisation de l'élection », a rappelé M. Bodjona.

Et l'officiel d'indiquer que « le mode de scrutin à un tour n'est pas une invention du pouvoir ou du RPT. C'est le président Sylvanus Olympio lui-même en 1961 qui a consacré au Togo le mode de scrutin à un tour (…) »Il a également rassuré les électeurs quant à la tenue d'un scrutin « apaisé » notant que c'est la première fois au Togo qu'une élection est organisée de façon consensuelle et, de surcroît, par une instance indépendante, la Commission électorale (Céni). « C'est désormais la Céni qui organise, supervise et contrôle l'élection », a encore indiqué le ministre

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.