Bonfoh met les choses au clair

26/09/2012
Bonfoh met les choses au clair

Le président de l’Assemblée nationale du Togo, Abass Bonfoh (photo), a réagit mercredi après la publication d’informations de presse faisant état de sa prochaine inculpation dans l’affaire d’escroquerie dont a été victime un ressortissant émirati.

«Je suis totalement étranger à cette affaire. Elle ne me concerne ni de près, ni de loin. La justice doit laisser éclater la vérité. J’ai  reçu Abbas Youssef en audience comme de nombreuses autres personnes et à la fin, il y a eu une séance photo. C’est tout », a expliqué M. Bonfoh.

«Les rumeurs font état de ce j’aurai reçu 300 millions de Fcfa et d’autres cadeaux de l’Emirati, Abbas Al Youssef. Tout ceci est faux. Si la justice me convoque, j’y répondrai, mais en dehors de ça, je ne sais rien de cette affaire d’escroquerie », a encore déclaré le président de l’AN.

M. Bonfoh a enfin rappelé qu’il s’agissait d’ « une une affaire de droit commun qui ne regarde ni l’exécutif ni le législatif. C'est à la justice de faire son travail", a-t-il martelé.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.