Bonne arrivée !

15/02/2008
Bonne arrivée !

258 nouveaux réfugiés togolais ayant fui au Ghana sont volontairement rentrés jeudi par la frontière ouest du Togo. Il s'agit de 43 hommes, 73 femmes et 142 enfants. C'est le douzième convoi de rapatriés qui porte leur nombre à environ 6000. Au total, il reste encore 8.200 Togolais hors des frontières ; 5000 au Ghana et 3.200 au Bénin. Le retour de ceux qui avaient fui au moment des troubles politiques de 2005 s'effectue grâce à l'action conjuguée des gouvernements togolais, béninois et ghanéens et en étroite collaboration avec le Haut commissariat aux droits de l'homme de l'Onu.

Pour Ibrahim Traoré, le représentant résident du HCR au Togo, les réfugiés ont raison de rentrer : « Vous avez fait un bon choix de revenir au pays car les conditions sont désormais réunies », a-t-il déclaré aux réfugiés franchissant le poste frontière d'Aflao (situé à Lomé).Des réfugiés pris en charge immédiatement par le Haut commissariat aux rapatriés et à l'action humanitaire du Togo (HCRA). Prise de photos, établissement de la carte de réfugié et distribution des kits de vivres selon la taille des familles.

Après leur installation, les femmes célibataires avec enfants bénéficient de micro-crédits pour reprendre leurs activités génératrices de revenus. Le HCRA encourage en même temps la constitution de groupements ou de coopératives avec les non déplacés.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.