Bonne gouvernance agricole

23/01/2012
Bonne gouvernance agricole

Après plus de dix années de suspension de ses opérations au Togo, le FIDA (Fonds international de développement agricole) a repris sa coopération avec un premier don de 13,5 millions de dollars, approuvé par son Conseil d’administration en décembre 2010, pour le Projet d’appui au développement de l’agriculture (PADAT) qui a démarré par une opération nommée « quick start » avec la distribution des semences et d’intrants agricoles à 19.200 producteurs pauvres dans les 5 régions du pays.  

Le FIDA en est à sa 6e intervention au Togo, pour un investissement total de 52.2 millions de dollars.

Et c’est pour s’assurer que les fonds sont bien gérés que l’Agence spécialisée des Nations Unies organise depuis lundi à Lomé une réunion d’experts qui porte sur les mécanismes de bonne gouvernance.

« Nous devons gérer ce programme (le PADAT, ndlr) pour qu’il ait des résultats sur le terrain. Beaucoup d’espoir sont fondés sur ce projet et nous devons y travailler pour satisfaire non seulement le gouvernement mais aussi les bailleurs. Aussi, il faut de la rigueur et de la bonne gestion », a indiqué le ministre de l’Agriculture, Messan Ewovor (photo). 

Le PADAT a pour objectif d’améliorer la sécurité alimentaire et les revenus des petits producteurs. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.