Brigitte Johnson Adjamagbo veut bâtir une alliance électorale crédible

07/01/2013
Brigitte Johnson Adjamagbo veut bâtir une alliance électorale crédible

Depuis lundi, Brigitte Johnson Adjamagbo, secrétaire générale de la Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA, opposition extra-parlementaire), assure la présidence tournante de la Coalition Arc-en-ciel qui rassemble plusieurs formations de l’opposition (CAR, CDPA, MCD, PDP et UDS-Togo).

Elle succède à Paul Dodji Apévon du CAR.

Arc en ciel espère poursuivre une dynamique d’union dans la perspective des prochaines élections législatives et locales, prévues au 1er trimestre.

Mme Johnson Adjamagbo a indiqué qu’elle mettrait son mandat à profit pour constituer une alliance électorale crédible. Elle a cependant déploré les conditions de préparation des scrutins et plus particulièrement la composition de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) en charge l’organisation et de la supervision des consultations.

Note positive, elle a pris acte de l’annonce faite par le chef de l’Etat de garantir la parité hommes/femmes pour les fonctions électives tout en espérant ne pas avoir à faire à un « canular ». 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

D1 : AS Togo Port prend la tête

Sport

Lors de la 14e journée de D1, disputée dimanche, Anges et Sémassi ont fait match nul (0-0).

Travail remarquable

Coopération

Implantée dans une cinquantaine de pays, dont le Togo, PLAN est une organisation non gouvernementale de solidarité internationale qui agit pour donner aux enfants et aux jeunes les plus marginalisés les moyens de construire leur avenir.

SCAPE : lever certains obstacles

Développement

La SCAPE, Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi, est la feuille de route que s’est donné le gouvernement pour assurer le développement économique du pays. Elle nécessite d’importants moyens et le concours actif des donateurs.

Chaude ambiance à la FTF

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) est secouée par une énième crise. L’ancien président de la Fédé, Tata Avlessi, s’oppose à son successeur, Gabriel Améyi,