C’est voté !

31/05/2012
C’est voté !

46 voix pour, 12 contre. Les députés ont adopté jeudi le projet de loi relatif au nombre de sièges à l’Assemblée nationale. Il passera de 81 à 91.

Les élus du CAR (opposition) n’ont pas participé au vote. Le président de Groupe, Kossi Amégnona, a évoqué une « manœuvre » du pouvoir.

L’UFC a voté contre estimant que "pour la recherche de la paix sociale, le texte aurait dû faire l’objet d’un consensus d’autant que cette question n'a pas été réglée par l'APG". 

Damma Drammani, le président du Groupe de la majorité présidentielle a rappelé toutes les initiatives prises par le gouvernement pour associer tous les partis à un large dialogue concernant cette question.

"Face au manque de volonté des acteurs politiques et compte tenu de l'impératif des échéances électorales, nous n’avions pas d’autre choix que de passer ", a-t-il déclaré.

Pascal Bodjona, le ministre de l’Administration territoriale, s’est félicité de la « maturité politique et de l’esprit de responsabilité des députés qui ont voté la loi ". 

Le gouvernement prendra très prochainement un décret pour la répartition des 91 sièges sur la base des critères scientifiques et objectifs,  a précisé M. Bodjona.

Des élections législatives se dérouleront au Togo en octobre prochain.

En photo : l'heure du vote jeudi à l'Assemblée

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.