C’est voté !

31/05/2012
C’est voté !

46 voix pour, 12 contre. Les députés ont adopté jeudi le projet de loi relatif au nombre de sièges à l’Assemblée nationale. Il passera de 81 à 91.

Les élus du CAR (opposition) n’ont pas participé au vote. Le président de Groupe, Kossi Amégnona, a évoqué une « manœuvre » du pouvoir.

L’UFC a voté contre estimant que "pour la recherche de la paix sociale, le texte aurait dû faire l’objet d’un consensus d’autant que cette question n'a pas été réglée par l'APG". 

Damma Drammani, le président du Groupe de la majorité présidentielle a rappelé toutes les initiatives prises par le gouvernement pour associer tous les partis à un large dialogue concernant cette question.

"Face au manque de volonté des acteurs politiques et compte tenu de l'impératif des échéances électorales, nous n’avions pas d’autre choix que de passer ", a-t-il déclaré.

Pascal Bodjona, le ministre de l’Administration territoriale, s’est félicité de la « maturité politique et de l’esprit de responsabilité des députés qui ont voté la loi ". 

Le gouvernement prendra très prochainement un décret pour la répartition des 91 sièges sur la base des critères scientifiques et objectifs,  a précisé M. Bodjona.

Des élections législatives se dérouleront au Togo en octobre prochain.

En photo : l'heure du vote jeudi à l'Assemblée

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

Alliance contre l'extrémisme

Cédéao

Un sommet conjoint Cédéao-CEEAC sur la paix, la radicalisation et l'extrémisme violent aura lieu prochainement à Lomé.

Un projet humanitaire

Justice

L’Union européenne accompagne depuis plusieurs années le Togo dans un programme de modernisation de la justice. Le chantier est vaste et complexe.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation.