C'est votre choix

24/07/2013
C'est votre choix

‘C’est votre choix, libre et transparent, qui désignera ceux et celles qui ouvriront, au soir du 25 juillet, la porte de notre prochaine législature. C’est votre libre choix qui vous guidera dans l’isoloir. La parole est à vous, et je vous invite à une mobilisation pour une forte participation afin d’élire les candidates et les candidats de votre choix, dans le calme, la liberté et la transparence’. La présidente de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), Angèle Dola Aguigah (photo), s’est adressée mercredi soir aux électeurs à la veille du scrutin législatif.

‘Les Togolais ont toujours vécu en parfaite concorde, malgré les vicissitudes et les joutes verbales dues à l’exacerbation des passions à la veille des enjeux électoraux. Cette homogénéité est notre héritage le plus précieux, il doit être notre identité commune, et c’est le Togo’, a martelé Mme Aguigah dont l’institution, malgré les difficultés, a été en mesure de mener à bien le processus électoral.

Voici le message de la présidente de la Céni

Togolaises et Togolais, Chers Sœurs et Frères,

La CENI, Commission Electorale Nationale Indépendante, dans le cadre de son calendrier d’activités, et en application du décret n° 2013-043/PR du 07 juin 2013 portant convocation du corps électoral pour les élections législatives de 2013, vient par ma voix, vous inviter à exprimer massivement votre devoir civique à travers le vote, comme vous l’avez fait lors du recensement sur les listes électorales.

Chers Sœurs et Frères, cette invitation est conforme aux dispositions du calendrier républicain et institutionnel qui prévoient la tenue des élections législatives ce 25 juillet 2013, en vue d’élire les Députés à l’Assemblée nationale. Ce scrutin rentre dans le sens de l’expression du choix à travers les urnes, de ceux qui porteront et assureront l’exercice du mandat confié par le peuple, pour la consolidation du processus démocratique dans notre pays.

Un Etat moderne se doit d’organiser des échéances électorales régulières pour renouveler le mandat de ceux qui sont appelés à parler et à légiférer au nom des populations. Les élections sont donc l’occasion pour l’ensemble des candidats, qui ont fait le choix de se soumettre aux suffrages populaires, d’être confrontés au verdict des populations dans la transparence et ceci pour la pérennité de nos institutions.
 C’est un moment fort de confrontation d’idées, de projets, d’approches ; un moment d’écoute et de dialogue. Et nous sommes heureux d’avoir assisté à une campagne électorale sans heurts ni violence, une campagne électorale où les caravanes se sont croisées dans la bonne humeur et la bonne ambiance ; même si quelques tensions notables ont été parfois signalées.

Les forces armées et de sécurité ont accompli leur devoir civique ce 22 juillet 2013 par un vote anticipé, afin d’être prêtes pour assurer la sécurité du vote de ce 25 juillet.

Chers Sœurs et Frères,

Selon les dispositions des articles du code électoral, Chaque électeur en âge de voter (18 ans ou plus) à la date du scrutin, qui jouit de ses droit civils et politiques, qui figure sur la liste électorale du bureau de vote de sa localité, et qui ne souffre d’aucune incapacité prévue par la loi, doit se présenter dans ledit bureau de vote, muni de sa carte d’électeur et d’un document prouvant son identité.

Dès son entrée dans le bureau de vote, chaque électeur, porteur de sa carte d’électeur fait constater son identité et son inscription sur la liste électorale, ensuite, il prend lui-même le bulletin unique de vote, se rend dans l’isoloir, marque son choix et plie le bulletin. Il fait constater par le président du bureau de vote, sans que celui-ci ne touche le pli, qu’il n’est porteur que d’un seul bulletin de vote. L’électeur introduit lui-même le bulletin dans l’urne et plonge son index dans un flacon contenant l’encre indélébile.

Chers Sœurs et Frères,

C’est votre choix, libre et transparent, qui désignera ceux et celles qui ouvriront, au soir du 25 juillet 2013, la porte de notre prochaine législature. C’est votre libre choix qui vous guidera dans l’isoloir. La parole est à vous, et je vous invite à une mobilisation pour une forte participation afin d’élire les candidates et les candidats de votre choix, dans le calme, la liberté et la transparence. Notre droit et notre devoir de citoyen est celui d’aller voter et d’accepter le résultat qui sortira des urnes.

Je voudrais inviter chaque parti politique, chaque regroupement de partis politiques, chaque groupe de candidats indépendants, bref, chaque candidate et chaque candidat, à s’inscrire dans une logique positive et à adopter une attitude de sérénité et de respect mutuel, dans la défense des intérêts et des idéaux collectifs de notre pays.
 Alors donc que le rendez-vous dans les isoloirs approche, je voudrais, remercier les plus hautes autorités de notre pays et le gouvernement pour leurs soutiens multiformes à la CENI. Nos gratitudes vont également au Système des Nations-Unies, notamment le HCDH (Haut- Commissariat des Nations-Unies aux droits de l’homme) et le PNUD (Programme des Nations- Unies pour le développement), aux OSC (Organisations de la société civile), aux Organisations Internationales et aux Chancelleries qui nous ont apportés des appuis divers. Nous ne passerons pas sous silence les Partis Politiques, les Regroupements de Partis Politiques et les Groupes de candidats Indépendants qui ont répondu favorablement à nos appels, depuis le lancement du recensement électoral jusqu’à cette ultime étape du vote.

Depuis le recensement électoral jusqu’à la publication des listes électorales définitives et la convocation du corps électoral, nous avons pu mesurer le professionnalisme et l’efficacité de la Force Spéciale pour les Elections (FOSEL). Nous savons pouvoir continuer à compter sur elle pour la suite du processus électoral. De même, la CENI remercie les médias et souhaite que dans leur ensemble, ils fassent preuve de responsabilité sociale pour parachever dans la sérénité et la paix l’œuvre que nous avons commencée ensemble.

La CENI, pour sa part, assurera son rôle pour que vos suffrages puissent s’exprimer dans une atmosphère sécurisée, apaisée et républicaine.

Les Togolais ont toujours vécu en parfaite concorde, malgré les vicissitudes et les joutes verbales dues à l’exacerbation des passions à la veille des enjeux électoraux. Cette homogénéité est notre héritage le plus précieux, il doit être notre identité commune, et c’est le TOGO.

Togolaise, Togolais, Viens, Bâtissons la Cité Que Dieu bénisse le Togo

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.

Promotion de la culture Tem

Culture

Le festival international des musiques et danses traditionnelles TEM Festekpe aura lieu 9 au 11 décembre  à Sokodé.