CST-AEC : la déchirure

31/07/2013
CST-AEC : la déchirure

Depuis la publication dimanche des résultats provisoires des législatives, les opposants crient au scandale. Dernière sortie en date, celle de Jean-Pierre Fabre (photo), le leader de l’ANC et membre de ‘Sauvons le Togo’ (CST).

Il a identifié mercredi les deux responsables de l’échec du CST (qui obtient toute même 19 députés sur 91), c’est, d’une part ‘la communauté internationale qui a forcé les partis d’opposition à aller aux élections’ et c’est, d’autre part, le Collectif Arc en ciel qui n’a pas joué le jeu en refusant des listes d’union. L’heure des règlements de compte a sonné !

M. Fabre pourrait aussi poser la question qui fâche : et si les électeurs n’avaient tout simplement pas été convaincus par la pertinence du programme proposé par le CST et l’ANC ? C’est dans la réponse que se trouve sans doute l’explication du score médiocre réalisé par M. Fabre et ses amis.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Un nouveau monde

Tech & Web

Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique, est l’invitée jeudi des Thursday’s Private Afterwork (TPA), 

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.