CST-AEC : la déchirure

31/07/2013
CST-AEC : la déchirure

Depuis la publication dimanche des résultats provisoires des législatives, les opposants crient au scandale. Dernière sortie en date, celle de Jean-Pierre Fabre (photo), le leader de l’ANC et membre de ‘Sauvons le Togo’ (CST).

Il a identifié mercredi les deux responsables de l’échec du CST (qui obtient toute même 19 députés sur 91), c’est, d’une part ‘la communauté internationale qui a forcé les partis d’opposition à aller aux élections’ et c’est, d’autre part, le Collectif Arc en ciel qui n’a pas joué le jeu en refusant des listes d’union. L’heure des règlements de compte a sonné !

M. Fabre pourrait aussi poser la question qui fâche : et si les électeurs n’avaient tout simplement pas été convaincus par la pertinence du programme proposé par le CST et l’ANC ? C’est dans la réponse que se trouve sans doute l’explication du score médiocre réalisé par M. Fabre et ses amis.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.