CST-AEC : la déchirure

31/07/2013
CST-AEC : la déchirure

Depuis la publication dimanche des résultats provisoires des législatives, les opposants crient au scandale. Dernière sortie en date, celle de Jean-Pierre Fabre (photo), le leader de l’ANC et membre de ‘Sauvons le Togo’ (CST).

Il a identifié mercredi les deux responsables de l’échec du CST (qui obtient toute même 19 députés sur 91), c’est, d’une part ‘la communauté internationale qui a forcé les partis d’opposition à aller aux élections’ et c’est, d’autre part, le Collectif Arc en ciel qui n’a pas joué le jeu en refusant des listes d’union. L’heure des règlements de compte a sonné !

M. Fabre pourrait aussi poser la question qui fâche : et si les électeurs n’avaient tout simplement pas été convaincus par la pertinence du programme proposé par le CST et l’ANC ? C’est dans la réponse que se trouve sans doute l’explication du score médiocre réalisé par M. Fabre et ses amis.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.