Cacophonie à l’Assemblée

31/08/2010
Cacophonie à l’Assemblée

Deux députés de l’Union des forces de changement (UFC) se sont livrés en spectacle mardi à l’Assemblée nationale.
Au moment de passer à l’élection des membres de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC), le président de l’Assemblée nationale, Abass Bonfoh a demandé aux trois formations représentées au parlement de désigner un scrutateur.
RPT et CAR se sont exécutés. Mais du côté de l’UFC, chaque tendance a proposé un représentant ; Habia Nicodème, pour les proches du président du parti, Gilchrist Olympio, et M. Atakpameto pour les pro-fabre.
Une cacophonie qui a suscité le courroux d’Abbas Bonfoh dont l’intervention énergique a mis fin au désordre.
C’est finalement Nicodème Habia qui a eu gain de cause.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.