Cacophonie à l’Assemblée

31/08/2010
Cacophonie à l’Assemblée

Deux députés de l’Union des forces de changement (UFC) se sont livrés en spectacle mardi à l’Assemblée nationale.
Au moment de passer à l’élection des membres de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC), le président de l’Assemblée nationale, Abass Bonfoh a demandé aux trois formations représentées au parlement de désigner un scrutateur.
RPT et CAR se sont exécutés. Mais du côté de l’UFC, chaque tendance a proposé un représentant ; Habia Nicodème, pour les proches du président du parti, Gilchrist Olympio, et M. Atakpameto pour les pro-fabre.
Une cacophonie qui a suscité le courroux d’Abbas Bonfoh dont l’intervention énergique a mis fin au désordre.
C’est finalement Nicodème Habia qui a eu gain de cause.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.