Café/cacao : pas encore une rente de situation

09/01/2015
Café/cacao : pas encore une rente de situation

Ouro-Koura Agadazi à Adéta jeudi

Relancer la filière café/cacao à travers le Programme national de l’investissement agricole et de sécurité alimentaire (PNIASA) est l’une des priorités du gouvernement.

La production de cacao se porte plutôt mieux. Depuis 5 ans, le Togo produit entre 11 et 13.000 tonnes par an. L’objectif est de parvenir 25.000 tonnes/an.

Les exportations de café – 11.000 tonnes en 2013 - ont également augmenté, mais le niveau de commercialisation reste inférieur à ce qu’il était dans le passé.

Afin d’aider les petits producteurs, le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, a remis 70.000 cabosses de cacao à 2000 à Adéta (150km de Lomé).

Ces cabosses permettront de renouveler les vergers et d’accroitre le rendement.

S’agissant du café, 445.000 boutures ont été données aux producteurs pour la campagne agricole de 2014-2015, de quoi développer les rendements pour parvenir d’ici 3 ans à 20.000 tonnes annuels.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.