Calme précaire à Lomé

19/10/2017
Calme précaire à Lomé

Mobilier urbain saccagé par les manifestants

Un calme précaire régnait jeudi à Lomé et dans les quartiers périphériques au deuxième jour de manifestations organisées par l’opposition.

De petits groupes mobiles ont défié les forces de l’ordre en érigeant des barricades et en faisant bruler des pneus. Et en détruisant du mobilier urbain. La police est intervenue avec des gaz lacrymogènes pour disperser ces manifestants. 

La journée a cependant été plus calme que la veille. Les boutiques rouvraient progressivement et le trafic automobile reprenait timidement.

La coalition de l’opposition a manifesté illégalement. Les autorités avaient juste autorisé un meeting à la plage de Lomé et non des marches dans la capitale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.