Calme précaire à Lomé

19/10/2017
Calme précaire à Lomé

Mobilier urbain saccagé par les manifestants

Un calme précaire régnait jeudi à Lomé et dans les quartiers périphériques au deuxième jour de manifestations organisées par l’opposition.

De petits groupes mobiles ont défié les forces de l’ordre en érigeant des barricades et en faisant bruler des pneus. Et en détruisant du mobilier urbain. La police est intervenue avec des gaz lacrymogènes pour disperser ces manifestants. 

La journée a cependant été plus calme que la veille. Les boutiques rouvraient progressivement et le trafic automobile reprenait timidement.

La coalition de l’opposition a manifesté illégalement. Les autorités avaient juste autorisé un meeting à la plage de Lomé et non des marches dans la capitale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).