Calme précaire à Lomé

19/10/2017
Calme précaire à Lomé

Mobilier urbain saccagé par les manifestants

Un calme précaire régnait jeudi à Lomé et dans les quartiers périphériques au deuxième jour de manifestations organisées par l’opposition.

De petits groupes mobiles ont défié les forces de l’ordre en érigeant des barricades et en faisant bruler des pneus. Et en détruisant du mobilier urbain. La police est intervenue avec des gaz lacrymogènes pour disperser ces manifestants. 

La journée a cependant été plus calme que la veille. Les boutiques rouvraient progressivement et le trafic automobile reprenait timidement.

La coalition de l’opposition a manifesté illégalement. Les autorités avaient juste autorisé un meeting à la plage de Lomé et non des marches dans la capitale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Semences israéliennes pour tomates togolaises

Coopération

Le Togo et Israël renforcement leur coopération dans la recherche agricole. Les tests sur la tomate s'annonce très encourageants.

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.