Candidat unique : pas d'accord UFC-CAR

29/05/2009
Candidat unique : pas d'accord UFC-CAR

Les deux principaux partis de l'opposition parlementaire au Togo, l'UFC et le CAR, se sont retrouvés jeudi à Lomé pour faire le point de ce qui les rapproche et de ce qui les divise. Si ces formations déplorent d'un commun accord « la situation socio-politique préoccupante au regard du blocage des réformes constitutionnelles et institutionnelles prescrites par l'APG et aux entraves à la bonne tenue du scrutin présidentiel de 2010 », en revanche sur la question du candidat unique à la présidentielle, les positions divergent.

Dans le communiqué conjoint publié à l'issue de la rencontre, on peut lire que «  L'UFC et le CAR ont (…) examiné la question de la candidature de l'opposition à l'élection présidentielle de 2010. L'UFC a réitéré que son parti a désigné à son dernier congrès, un candidat en la personne de M. Gilchrist Olympio. Le CAR a, de son côté, rappelé qu'à son congrès des 17 et 18 octobre 2008, il a désigné un candidat en la personne de Me Yawovi AGBOYIBO et qu'il a demandé le retour de l'ascenseur ». Malgré ces divergences de fond, le CAR et l'UFC se déclarent déterminés à « tout mettre en Œuvre pour s'entendre sur un candidat commun ».

La tâche ne sera pas facile.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Ghana, Fan Milk va gérer ses propres déchets

Environnement

Au Togo, tout le monde connaît Fan Milk, le spécialiste ouest-africain des glaces et des jus distribués en pousse-pousse.

Les Eperviers ne bougent pas

Sport

La FIFA a publié jeudi son classement mensuel. Les Eperviers se maintiennent à la 33e place africaine et au 123e rang mondial.

Liberia : optimisme des présidents du Togo et du Nigeria

Cédéao

Le processus électoral ira bien à son terme ont indiqué mardi les présidents du Nigeria et de la Cédéao.

Les ravages de la cybercriminalité

Coopération

Le Conseil de l’Entente a décidé de s’attaquer au fléau de la cybercriminalité. Les arnaques sont de plus en plus sophistiquées en Afrique de l'Ouest.