Capitaliser les compétences

05/12/2014
Capitaliser les compétences

5000 volontaires depuis 2011

500 nouveaux volontaires ont prêté serment vendredi à Lomé. Ils effectueront des stages de formation rémunérés dans des entreprises publiques et privées, dans des ONG et au sein de l’administration nationale et locale. A la clé pour certains, un contrat d’embauche. Depuis son lancement en 2011, ce sont 5000 jeunes qui ont profité de cette opportunité.

Imaginée par le chef de l’Etat et mis en œuvre par la ministre du Développement à la base, Victoire Dogbé-Tomegah, cette idée connaît un succès au-delà des attentes. Elle véhicule une culture d’engagement civique et de valorisation sociale.

En 2014, l’Etat a alloué 3 milliards de Fca pour le fonctionnement du projet qui bénéficie de l’appui du PNUD, de France Volontaires et de l’organisation des volontaires des Nations Unies.

Selon l’ONU, le PROVONAT est l’un des rares exemples de réussite en Afrique et même au-delà.

La prestation de serment de cette 9e vague de volontaires s’est déroulée - ce n’est pas un hasard - vendredi, Journée mondiale du volontariat.

‘Le volontariat est un moyen de capitaliser les compétences et de consacrer la participation des citoyens pour la transformation structurelle et le développement du Togo’, a souligné Khardiata Lo Ndiaye, la représentant du PNUD à Lomé qui participait à la cérémonie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.