Carburants : limiter l'impact

20/01/2014
Carburants : limiter l'impact

Le gouvernement va prendre des mesures d’accompagnement après la hausse des prix du carburant intervenue jeudi. Dédé Ahoéfa Ekoué (photo), la ministre de l’Action sociale, a indiqué lundi au micro de Nana FM qu’une large concertation aurait lieu très rapidement pour examiner les moyens de limiter l’impact sur les prix des produits de première nécessité ou des transports.

Mais au delà la ministre a indiqué que le gouvernement entamera dans les prochains jours des discussions avec les parties prenantes dans le cadre des mécanismes prévus à cet effet pour échanger sur les mesures d'accompagnement les plus efficaces et plus réalistes. 

Les  subventions liées aux prix pétroliers ont coûté 40 milliards en 2013.

La réduction progressive et encadrée, des subventions générales aux produits pétroliers en faveur de mécanismes assurant une plus grande flexibilité des prix en fonction des cours de marché constituerait une réforme importante pour la conduite de la politique économique du Togo, dont l’objet viserait à dégager des marges de manœuvre supplémentaires permettant d’accroître l’efficacité des politiques budgétaires  pour une meilleure prise en charge des besoins sociaux  en général et plus particulièrement ceux de couches  pauvres et vulnérables.. 

Cette réforme gagnerait à être mise en œuvre de manière concertée et progressive afin d’atténuer son impact sur les populations les plus vulnérables.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.