Ce n'est qu'un au revoir …

11/02/2007
Ce n'est qu'un au revoir …

L'opposant togolais Gilchrist Olympio est reparti vendredi en France où il vit en exil après un séjour d'une semaine au Togo, a-t-on appris samedi auprès de son parti, l'Union des forces de changement (UFC). M. Olympio va revenir dans les "semaines à venir" au Togo pour préparer les prochaines élections législatives, a indiqué le secrétaire général de l'UFC Jean Pierre Fabre. Aucune date n'a encore été fixée pour ces législatives, mais la Commission électorale nationale indépendante (Céni) chargée d'organiser ce scrutin a proposé le 24 juin.

Arrivé à Lomé le 2 février, M. Olympio a participé au Conseil national de l'UFC et s'est rendu à Atapkamè (170 km au nord de Lomé) et Aného (45 km à l'est de Lomé) où il a rencontré des victimes des violences survenues lors de la présidentielle d'avril 2005.Des violences avaient éclaté, notamment dans les fiefs de l'opposition à Lomé et à Aného, lors de ce scrutin et après l'annonce de la victoire de Faure Gnassingbé, un des fils de l'ancien président Gnassingbé Eyadéma décédé le 5 février 2005. Des manifestations avaient été durement réprimées.

Fils de Sylvanus Olympio, le premier président du Togo assassiné en 1963, Gilchrist Olympio est âgé de 70 ans.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.