Ce que le gouvernement attend de l’UNESCO

07/06/2012
Ce que le gouvernement attend de l’UNESCO

Un dîner a été offert jeudi soir par le gouvernement en l’honneur d’Irina Bokova, le directrice générale de l’UNESCO, en visite officielle au Togo pour 24h.

Après une conférence à l’Université de Lomé, elle a rencontré les ministres des Affaires étrangères, de la Planification, de la Culture, de la Communication, des Sports, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Autant de secteurs soutenus par l’organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture.

«Dans le domaine de la culture, l’intervention de l’UNESCO s’est traduite par la mise en place du projet +La Route de l’Esclave au Togo+, l’inscription de Koutammakou sur la liste du patrimoine mondial. Dans l’éducation, elle est caractérisée par la mise en place du projet +CAP EFA+, la mise en œuvre du projet Campus virtuel africain à l’Université de Lomé. Dans  les secteurs de la communication et de l’équité-genre, l’organisation a apporté son appui à la formation des journalistes et aux campagnes de sensibilisations visant à réduire les inégalités dues au sexe », a indiqué Dédé Ahoéfa Ekoué, la ministre de la Planification.

Mme Ekoué, souhaite que la coopération avec l’UNESCO s’inscrive dans le cadre des priorités fixées par le gouvernement.

«Et plus précisément le renforcement global du système éducatif togolais, avec un accent particulier sur l’enseignement technique et professionnel, sur les possibilités d’utilisation des technologies de l’information et de la communication dans le système éducatif, sur l’appui au renforcement de la planification du système éducatif. Nous souhaitons aussi un soutien de l’UNESCO pour la formation des journalistes et la promotion des métiers du cinéma », a précisé Mme Ekoué.

«Les défis sont bien compris par le gouvernement, à savoir former les enseignants, l’alphabétisation, l’éducation des filles et la formation professionnelle et technique. Nous devons continuer à renforcer les capacités du Togo à protéger et profiter du patrimoine pour développer les industries culturelles, pour créer des emplois et valoriser le patrimoine matériel et immatériel », a souligné Irina Bokova.

Après cet entretien, la directrice générale de l’UNESCO a été reçue par le président Faure Gnassingbé et par son Premier ministre, Gilbert Houngbo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Allemagne laboure le Togo

Coopération

Depuis la reprise de la coopération avec le Togo, l’Allemagne est particulièrement active dans le secteur de l’agriculture.

Pendant les Evala, la roue tourne

Sport

Coup d’envoi mardi du Grand Prix de la Kozah, une course cycliste qui mènera le peloton de Lomé à Kara (Nord du Togo).

Schéma directeur sur le numérique

Tech & Web

Une étude sur la mise en place d’un schéma d’aménagement numérique vient d'être rendue publique.

Les greffiers à la recherche de solutions consensuelles

Justice

Les greffiers du Togo souhaitent l’ouverture rapide d’un dialogue avec les pouvoirs publics pour discuter de leur statut.