Ce que les Togolais réclament

24/07/2012
Ce que les Togolais réclament

Il y a bien un fossé profond entre les revendications exprimées par les opposants et les aspirations de la population.

24h après la prise de fonction du Premier ministre, un tour au grand marché de Lomé est, à cet égard, édifiant.

Aucune des personnes rencontrées ne parle de lois électorales, de manifestations, de répression, de démocratie en danger ; en revanche, les mêmes remarques reviennent immanquablement sur la vie chère, le chômage ou l’insécurité. Les préoccupations du moment.

«Le prix du sucre, du savon, de l’huile a monté. Comme le nouveau Premier ministre, était lui-même ministre du Commerce, c’est l’occasion de se pencher sur ce problème », indique Boukari, employé dans une société privée.

«On m’a volé mon sac dimanche soir vers la plage où je me trouvais avec mon petit ami. C’est la 3e fois que ça arrive en quelques mois», témoigne Ahoéfa Dédé. « Il faut que le PM s’attèle à régler le problème de l’insécurité grandissante en ville », explique cette commerçante.

D’autres se plaignent du niveau élevé des taxes sur les véhicules d’occasion importés.

Les Togolais, c’est légitime, veulent que leur vie quotidienne s’améliore. Ils ne voient pas encore la concrétisation des réformes dans leur porte-monnaie. C’est cela qu’ils réclament en réalité et que le nouveau gouvernement devra prendre en compte au plus vite.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.