Ce que n'a pas dit Mgr Bénoît Alowonou

08/05/2015
Ce que n'a pas dit Mgr Bénoît Alowonou

Voies légales

Mgr Bénoît Alowonou, président de la Conférence des évêques du Togo, a catégoriquement réfuté des propos selon lesquels il aurait demandé aux candidats de l’opposition de reconnaître leur défaite.

Ce n’est pas le rôle la conférence des évêques de faire de telles déclarations, a-t-il expliqué à Republicoftogo.com, suggérant que toute contestation devait se faire par les voies légales.

Le président Faure Gnassingbé a été réélu le 25 avril dernier. Aucun recours n’a été introduit à la Cour constitutionnelle avant la publication des résultats définitifs.

Cependant, en mars dernier, les évêques s'étaient immiscés au coeur de la politique avec un communiqué regrettant que la classe politique ne soit pas parvenue à un consensus sur des réformes politiques avant le scrutin. Ils avaient invité le gouvernement, les partis politiques, les institutions impliquées dans le processus électoral à tout mettre en œuvre pour parvenir à une élection ‘paisible, juste, transparente, équitable et crédible.’

Sur ce point, leurs voeux ont été exhaussés. Le scrutin a été exemplaire et le résultat des urnes incontestable.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.